Les 4 accords Toltèques, un livre qui a changé ma vie

Les 4 accords de Toltèques est un livre qui fait à peine une centaine de pages et il est d’une facilité à lire déconcertante.

Il a impacté ma vie d’une telle puissance que vous ne pourrez vraiment comprendre qu’après avoir lu le livre.

Ces quelques pages vous feront économiser quelques séances chez le psy et cela pour un prix dérisoire…moins de huit euros !

Abordable par tous, ce n’est pas un livre à démarche thérapeutique ou encore psychologique mais il s’agit de quatre conseils concrets et applicables immédiatement dans son quotidien. Ce livre vous donne des clés pour changer des petites choses qui vont améliorent directement votre vie.

Mais qui sont ces Toltèques ?

C’est la première question qui m’est venue à l’esprit lorsque l’on m’a prêté ce livre.

Dans la civilisation mexicaine, les aztèques se sont déclarés être les descendants des Toltèques.

Les Toltèques sont dans la légende les «maîtres bâtisseurs », à l’origine de toute civilisation.  Miguel Ruiz, l’auteur de ce livre, lui-même mexicain, a puisé auprès de l’origine de ses ancêtres la sagesse de ces quatre accords.

Les tolteques font parti de ces peuples bâtisseurs, ils sont les ancêtres des aztèques

Voici sans plus attendre les 4 “règles”, les accords toltèques :

  • Que ta parole soit impeccable
  • Ne fais pas d’interprétation
  • Ne le prends pas personnellement
  • Fais de ton mieux

Prenez le temps de les relire, c'est l'essentiel de l'article

  • Que ta parole soit impeccable
  • Ne fais pas d’interprétation
  • Ne le prends pas personnellement
  • Fais de ton mieux

Listé comme ça, ça paraît évident. Parce que ça l’est. C’est la base. Et comme disait l’autre (Orelsan), vous n’avez pas les bases.

Maintenant pour chacun des 4 accords, prenez un petit moment d’introspection. En avez-vous conscience ? Les appliquez-vous ?

Si vous êtes honnête avec vous-même…

  • Il y en a sûrement un sur lequel vous vous sentez à l’aise
  • Un autre un peu moins
  • Un autre où à la réflexion, vous n’en n’aviez pas vraiment conscience

Chaque personne est unique, à vous de vous faire votre propre diagnostic et d’approfondir chacun de ces accords à la lecture de ce livre.

Soyez honnête avec vous-même, l’important est d’arriver à prendre conscience de ces accords dans son quotidien et de les appliquer sur la durée.

Pour celles et ceux qui méditent, ce livre est un excellent sujet de méditation.

Que ta parole soit impeccable

Ou autrement dit : fais attention à la forme. Personnellement c’est mon plus gros défaut.

C’est peut-être aussi pour ça que ce livre a autant résonné chez moi.

Ce qui est sûr c’est qu’en communication on a beau parler, si le message n’est pas entendu…la communication a échoué.

La forme est d’ailleurs un des piliers fondateurs de l’art oratoire. Le but de chaque message est qu’il soit entendu, compris, assimilé, appliqué et répété.

Ce qui est rarement le cas, pour des raisons diverses et variées. Ce qui est sûr c’est que la forme est une condition. Si la forme n’est pas bonne, la communication ne sera pas efficace.

Il est important de travailler ce qu’on maîtrise : nous. C’est à dire nos mots. Comment on les exprime, comment on les délivre à notre interlocuteur.

Ce qui nous amène au second accord :

Ne fais pas d’interprétation

C’est ce que j’entend par “Pour des raisons diverses et variées”.

A partir du moment où vous vous posez la question de pourquoi la personne a dit/fait ça… Vous avez perdu.

Vous avez perdu car vous êtes déjà parti loin. Vous êtes dans des labyrinthes de pensées qui de toutes manières, ne résoudront pas votre problème initial.

Pour une raison qui m’échappe, on veut tous tout savoir et on se croit tous doté d’une capacité surhumaine de dépistage de vérité. Sauf que la plupart d’entre nous n’est pas détective privé. Ma théorie c’est qu’on regarde trop de séries. Mais là, j’interprète. CQFD.

On s’en moque du pourquoi.

Quoi qu’il en soit interpréter coûte cher. Le coût en énergie est phénoménal. D’ailleurs détective privé est un vrai métier.

Ressasser dans notre tête une situation déplaisante afin de la décoder est coûteux. Car à chaque fois on ressasse ce moment déplaisant, on le revit en soit. Ce qui s’apparente un peu à de l’auto-flagellation.

Enfin bref, quoi qu’il arrive, il y a de fortes chances qu’interpréter ne nous serve à rien.

Par contre le bénéfice de ne pas faire d’interprétation est énorme. C’est libérateur. En tout cas c’est ce que j’ai vécu.

On arrête de se poser des questions, on demande des précisions et on avance. On se focalise sur le concret.

Ne le prends pas personnellement

Quand j’ai vu cet accord je me suis dit “ça c’est pour le petit con du samedi soir qui cherche juste à se battre”.

Sauf que non. Force est de constater qu’à moi aussi il m’arrivait de croire que certaines choses se passaient spécifiquement à cause de moi.

Cela va de paire avec le fait de ne pas interpréter. Non seulement il faut arrêter de se prendre la tête sur les choses pas concrètes et pas clairement dites, mais il ne faut surtout pas penser que c’est à cause de nous.

Car 98% du temps, ce n’est pas le cas. Le monde ne tourne pas autour d’une personne en particulier.

Penser que c’est à cause de soi c’est interpréter et s’auto-flageller (bande de sadiques).

Fais de ton mieux​

Autrement dit, n’aie pas de regret.

Personne n’est parfait et personne ne s’attend à ce que vous le soyez. Pas du premier coup en tout cas.

L’erreur est normale. Elle est juste mieux acceptée quand on voit que la personne a tout ce qui était en son pouvoir.

Quand on voit un “touriste” qui échoue on a presque envie de dire que c’est lui qui l’a voulu.

“Fais de ton mieux” fait aussi écho aux autres accords : c’est normal de ne pas réussir à maîtriser les accords de Toltèques entièrement dès le début. C’est très difficile comme exercice en fait !

Même après des années on se surprend des fois à gaffer sur l’un d’entre eux. Pas de problème.

Une autre manière de reformuler cet accord est : “sois honnête avec toi même”. Car si tu veux vraiment que quelque chose réussisse, tu t’en donnes les moyens. Tu fais en sorte que cela réussisse.

Sinon, c’est que cette chose n’était pas si importante pour toi. Et que tu n’étais pas honnête envers toi même.

Attention, les efforts n’impliquent pas forcément le succès ! C’est ce que les sportifs appellent “l’entraînement”.

Fais de ton mieux et fais le point​

  1. Sois honnête avec toi même
  2. Qu’est-ce qui compte pour toi ? Question difficile on est d’accord

Mais si tu sais ce qui compte pour toi… alors mécaniquement tu identifieras les objectifs intermédiaires , tu feras de ton mieux pour les accomplir et au final…réussir.

 

Les 4 accords Toltèques en 2 phrases :

Exprimons-nous clairement, n’interprétons pas, ne prenons pas les choses personnellement, soyons honnête avec nous-même et allons de l’avant.

Car de toute manière c’est la seule direction possible.

Merci de m’avoir lu !

Si vous avez des remarques, des anecdotes sur comment cela a changé votre vie à vous aussi n’hésitez pas à les poster en commentaire, je répond à tout le monde.

Si vous avez des suggestions de livres qui ont également changé votre vie n’hésitez pas à nous en faire part en commentaire.

Et si la prise de parole en public est vraiment importante pour vous alors venez vous entraînez avec nous ! Nous organisons chaque mois un atelier ouvert à tout le monde.

Laisser un commentaire